4Ü E M B L EM E S D E H . H U G O . CONCLUSION . / - > Oncluons que la fin de ces tendres foupirs , Eft la fin de tous nos défirs . Que défirer hors vous , mon adorable Maitre ? Les deux mêmes fans vous , doux Auteur de mon être , Ne pourroient fatisfaire un cœur comme le mien . Vous êtes mon unique Bien . Avec vous les douleurs feront mon avantage , L'enfer même , l'enfer , fi j'étois près de vous , Me feroit un heureux partage , Ses tourmens me fembleroient doux . Le Ciel & toutes fes délices Sans vous me feroient des fuplices . Pour mettre ceci dans fon jour , Difons que tous les lieux lorfque le cœur vous aime , Seront pour lui près de vous tout de même : Il n'eft plus de tourment où régne votre Amour . Soiez fi tranquile , ô mon feu , Qu'il n'en forte point d'étincelle : N'aions plus de foupirs , de crainte , nidezele , Que pour la gloire de mon 01E U . F I N .