13» 
Embie'mes 
p . 67 . X I . 
Dans l'unité fe trouve le parfait . 
T A fin de l'Amour pur eft l'union intime , 
Où cet Amour conduit par des chemins rompus'' La croix & c le mépris , non la gloire & l'eftime , Eil le chemin facré ; tout autre eft fuperflu . 
Dieu seul : un feul Amour réiinit toutes che fes : 
Ce point unique eft le fouverain bien . 
L'Amour nous fait pafier en notre unique caufe , Où Dieu , notre principe , eft moteur & foutien . 
Admirable union de Dieu , de l'ame amante ! Il s'en fait à la fin un mélange divin . ^ 
L'ame fans rien avoir eft ferme , elle eft contente ) " L'Amour la transformant en fon Bien fouverain . 
Elle ne paroit plus , cette Amante cherie , 
Dieu feul opere en elle ; & dans fon unité 
Elle eft íi fort anéantie , 
Qu'on ne difeerne plus que l'Amour - vérité . 
xii . v
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.