94 
Emble'mej 
XXXVIII . 
Avec l'Amour on eß en ajjcurance . 
QUc je me ris de votre éfort ! 
Je n'apréhende point la mort , 
Près de mon Bien - aimé je fuis en affiirance : 
Vous ne fauriez me mettre en défiance : Aprochei , aprochez vos chaînes & vos fers ¿ Je n'ai que du mépris pour vos tourmens divers . 
Lorfque l'Amour divin s'empare de notre ame » Et qu'il lui fait fentir fa favoureufe flame , Qui confume chez nous toute propriété , 
Dégagé de ce m o i l'on vit en liberté , Les chaînes , les prifons , ne fauroient faire craindre : Le glaive ne peut nous ateindre : 
Pourrois - je m'éfraier de l'horreur du trépas ? La mort a pour mon cœur mille fecrets apas : 
Elle peut bien m'oter une fragile vie ; D'un fouverain bonheur cette perte cft fui vie , Puifque je dois tomber très infailliblement Entre les bras de mon Amant . Ah , craint - on de voir ce qu'on aime ? Quoi qu'il coûte , l'Amour extrême Trouve tout prix trop bas Pour jouir à jamais de fes divins apas . 
Lorfque la Charité de notre cœur s'empare , La faim , la nudité , rien ne nous en fépare , La mort , même l'enfer , la perfécution , Ne fauroient empêcher cette fainte union . 
XXXIX . Il
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.