xvrii PREFACE deux Auteurs fur la plufpart de leurs propfeê Emblèmes . 11 eft viiìble que leur tion a été de nous y reprefenter le progrès ordinaire & gradatif des ames dont la con - verfion commencée par la crainte des juge - mens de Dieu , continue par le défirdcfes recompenfes , par la douleur , par la joie , par l'efpérance , qui font que l'on s'aproche de Dieu en vue de fes dons , ôc que par ce moien l'on " s'avance vers la perfection de dégrés en dégrés ; voie qui elt aflurément très - bonne Se falutaire en foi : mais , pour m'exprimer avec S . Paul quand il préféré la charité à l'elpérance Se à la foi , ( a ) il j en a encore une bien élevée au dejfus Se beau * coup plus excellente \ c'eft celle de la même Charité' , c'ell la voie où predomine d'abord IcEur Amour , lorfque l'amc pécherefiè fans s'arrêter à une revue lée de fes obliquités paiTées Se de leur mérite , n'envifage foudain que rable Amour de fon Dieu , Se le jette à corps - perdu entre íes bras pour qu'il difpolê le ainfi qu'il lui plaira ; telle que fut la voie delà pécherejje pénitente de l'Evangile , dont Jefus - Chrilt dit : ( ¿ ) Beaucoup de feches lui font remis ; parce qu'elle a beaucoup aimé : Lfl voie de S . Pierre , qui fe releva de fa 
chute 
' ( « ) i Cor . 12 . il . ( i ) Luc 7 . f . tf . 
_
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.