xvr 
PREFACE 
fur l'A m o V R DIVIN } puis qu'il étoit fa * cile de découvrir & de faire voir dans l'un comme dans l'autre des qualités & des éfets femblables ; cela lui fit entreprendre les blèmes que voici , lefquels il dcdia à la même PrinceiTe . Il y mit à l'opofite de chaque gure quelques mots d'infeription , & ques fentences ou de l'Ecriture ou des Pérès , qui y ont du raport - , à quoi fes amis rent des vers , mais très - peu , les uns en pagnol & les autres en François & en mand . Voila comme ils parurent la premiere fois , ( a ) quelques années avant les mes ( ¿ ) du P . Hugo . Ceux qui les firent puis après publier en divers autres lieux , en tinrent le plan des figures , qu'ils firent ter , quelques uns afiez bien , comme dans l'édition de Paris chez Landry : ils en rent auifi les Diétons ou les inferiptions , mais fans les pafiàges ni de l'Ecriture , ni des SS . Pérès : & pour les vers , chacun en mit , comme fur le P . Hugo , quelques - uns de fa propre façon , & encore bien peu : l'Edition de Paris n'en a que quatre petits fur chaque Emblème . Cela étoit arbitraire : auffi , par la même raifon , en a - t'on ufé arbitrairement dans l'Edition prélènte , fur laquelle il eft tems de dire un mot d'avis . 
10 . On 
( a ) L'an i«ij . ( t ) Qui parurent l'an i6z + .
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.