vin PREFACE 
le , agréable , & proportionnée à la capacité de toutes fortes de perfonnes . 
3 . Et en éfet , il n'y a pas jufqu'aux enfans à qui on ne puifle infinuer avec fruit , avec plaifir , & même par maniere de divertiiTe - ment , des penfées pieufes touchant Dieu & touchant leur devoir envers lui , en leur mettant devant les yeux quelques figures ou repreiëntationsde plufieurs choies nes vers quoi leur cœur & leur efprit ont turellement du panchanti d'où il eft aifé de leur inculquer comment ils doivent tourner ce même panchant vers Dieu , le Créateur de toutes chofes , & en particulier leur teur 8t aufîi leur Redempteur . 
Pour les adultes , combien ne s'en eft - il pas tîouvé à qui l'afpeét de quelque chofe de vifible a fervi d'ocafion à leur converfion , Dieu aiant fait par ces moiens - là des impref - fions fi vives & fi puiflantes fur leurs cœurs , qu'ils s'en trouvoient fubitement changés , & que même le refte de leur vie toutes les fois que la fimple idée leurenrevenoit , ils s'en lentoienttout - émus iritérieurement , 6c més de nouveau ? On nous raconte d'un ple foldat , qui devint puis après une ame des plus faintes , & dont on a depuis peu publié la Vie & quelques lettres : ( a ) Qu un arbre 
CjH d 
( a ) Voicz les Mœurs de F . Laurentt dans le petit Traite dç la Thtt / ogie de U f réfence de Dieu . pag . $ 7 .
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.