Full text: Emblemes Sacrez Svr Le Tres-Saint Et Tres-Adorable Sacrement De L'Evcharistie

Emllemeï puchtirifliques . 45 
ex p licat 1 o n . 
DE tout le grand nombre des . proprietez du nix , qui paroiííent manifefteme / it dans le Fils de Dieu fóus les efpeces de l'Euchariftie , i'en choifis lement pour le prefent ce qu'on dit de cetOifeau , qui fait vne boule auecfonbec , & Iàcreufe ; puis y renferme les os & les cendres du Phoenix dont il a pris la naidànce >¿ mettant pour ainfi dire dans cette boulé les reftes de fon ancien corps . Le Sauueur plus rare & beaucoup plus admirable que le Phoenix , fait Vnfcch o - fe toute femblabk dans le dernier Banquet . Son iàcré Corps , ( auantmefmequ'ilfuftaïFoiblydelafueur dù Iardindes 01iues , accablé de coups , couuertde playes dans fa paiÏÏon , lépuifé enfin , ayant rendu iufques à la derniere goutte de fon iàng fur le G aluaire , ) ce Corps , dis - je , prefque confumé par des voyages tres - penibles , par des jeuíhes tres - rigoureux , & par des veilles que continuelles , paflant les nuits en Oraifon , le fai - foit paroiftre , quoy qu'il fuft dans la fleur de fon aage , auoir atteint l'âge^nuiron de cinquante ans ; cen'eftoit pas tant la maturité de fon iugement , la grauitè de íes meurs , & la majefté de fon viíage , comme les grandes fatigues , quiproduifoientcét effet . N'ay - je donc pas fujetdedire , que parleminifterede fabouche iàcrée , par les paroles de la Confecration , il a renfermé ce quêtant de trauaux n'auoient pas encor entièrement confumé , les reftes de fonadorableCorps dans la figure loridedes Efpeces , dontl'Egliiè s'eft toujours feruie dans le faint Sacrement de l'Autel , & nous a par cette a & iondonné des preuues tres - fortes de fa tres - grandç pieté enuers nous ?
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.