Full text: Emblemes Sacrez Svr Le Tres-Saint Et Tres-Adorable Sacrement De L'Evcharistie

4 Emblèmes Euebarißiejues ) 
gées courent à Iiiy , les Ames deuotes y volent , tées fur les aifles de leurs fentimens afïèôtifs , les contemplatiuesy font emportées vers luy par . ( es tranfports de leurs exrazes . 
Orphée auoit tellement adouci le naturel des belles , que de feroces , il les auoit rendu tres - dou - ces & comme domeftiques . Cela n'eft qu'vnt» foible idée des merueillesdu Sauueurdans le faint ment , qui ayant par la Loy de fon Euangileciui - lizé lesNations les plus fauuages & les plus cruelles , modere enfin par la douceur de ce diuin banquet , les plus furieux emportemens des paillons , faifant que . les plus colères deuiennent les plus endurans , les plus vindicatifs les plus portez á pardonner & à obliger leurs ennemis ; faifant des plus engagez dans le vice les plus vertueux des plus auares , les plus libéraux , & des plus fuperbes les plus bles . 
Le troifiéme miracle , que les Poetes attribuoient S . la Lyre d'Orphée , c'eftoit d'accorder tous les difi - erens des animaux , d'appaiier toutes les relles qui naillent naturellement éntr'feux , & de ¿es entretenir dans vne bonne paix . Mais qui n'ap - perçoit facilement que ceftvn crayon , quoy - que tiioiTier , des miracles de l'Euchariftie , preueûs<Sc prédits par liàye , qui aiTeure , que le loup & neau feront dans vne mefine eilable , la chevre & ìe leopard dans vne mefme tanni ere , le veau , le lyon , & la brebis demeureront enfemble , que le veau , l'ours & fes petits feront en , paix dans les mefmes pafeages , ? Ces mefmes miracles n'ont pas cité connus àia Sybille Erythrée , qui les auoit prédits prefque en mefmes termes . N'eft . il pas confiant , que non feulement le myftere de la Croix , mais
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.