Full text: Emblemes Sacrez Svr Le Tres-Saint Et Tres-Adorable Sacrement De L'Evcharistie

J & mUemes Eucharißiques . 131 
exp lie at ion . 
I a vengeance , que la Squille tire duLotlp - marin _ qui la deifore , nous mec deuant les yeux Je fup - jplice dont l'adorable Humanité du Fils de Dieu , ca - thée fous les petites efpeces du pain & du vin dans le Saint Sacrement , punit les ames impies , qui , comme des Loups cruels & rauilîans , ofent bien mettre dans leur pöiitrine vne fi fairite nourriture . Cette punition parut en la perfonne du traiftre Iitdas . Ce feelcrar n'eut pas pluftoft aualé le Corps de fon Dieu , qu'il courut au fupplice , cònduit ] par vne puiilànce fecrette ; • & s'eftant malheureufement pendu , il creva , & dit les entrailles qu'il auoit teintes du Sangdefon bon IVlaiilre . Ce mefme chaftiment fut éprouué par vne Femme , comme Saint Cyprran le rapporte . Cette malheureufe , communiant après auoir mangé de la viande offerte aux Idoles , mourut auiïï - toft par des douleurs infupportables d'inteftins . Le glaiue de la Vangeance diuine fait alors trois playes mortelles & incurables à ces impies . La premiere playe leur caufe la mort corporelle : Saint Paul le protette aux tiens de Corinthe , les aiTeurant , que la mortalité eftoit chez eux la peine de leurs Communions facri - leges . La feconde . playe fait mourir I'ame ; parce que receuant indignement fonSouuerain , elle fe rend minelle de lezè - Majeftédiuine . La troifiémeplayelleur donne la mort eternelle , receuans auec cette diuine Chair l'A rieft irreuocable de leur perte , tout reil funefte de leur jugement , & comme par auance les peines des damnez . 
Ii )
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.