Votiva Acclamatjo 
a 
SON ALTESSE 
MONSEIGNEUR 
CHRETIEN ALBERT 
Hfcritier de Ntfrvegue Sc 
Duc de SIesvic Holstein Lcc . & c , & c» 
MONSEIGNEUR . 

MM - 
OTRE ALTESSE foufFrira , que parmyles acelafrt * * 
tions publiques , que tout le monde , & principalc^' * 
ment ( es bons & fideles fujets luy font , pend - mt qu' 
Elle drefle des templcs aux Mufes , je m' approch 
— - — de divins Auteis , non feulenient pour m' acqirtek 
des devotions , que je luy sy ; tnais plutöt pour adnjrrer ces gratl * 
des 8c eminentes qualite^ , 8c adorerces haütes Vertus dont Ia Na * 
ture & Ia faveur du Ciel l' - a pourveue par deßus plüfieurs grands 
Princes de fon Age . II est vray> MONSEIGaEUR , quela hallte 
Naiiunce eil vne grace bien eilatantc & extraordinaire , voire 1 * 
plus fignalee 8c la plus speciale , qu' on fe puifle figurer , & que I' <>n 
fgauröit pretendre du Ciel . Votre tres , Auguste Sc Royale 
fon , dans laguelle Dieu vous a fait näitre , a cet avantage , d' elrc^ 
vne des plus anciennes & des plus Illustres de toute 1' Allemag " c> 
Sc d avoir donne 8c donner encor aujoufd' buy a vos voifins tant 
de braves 8t grands Roys . Mais comrn ce beau Iuftre , qu' vne - ? 
Race fi brillante vons donne , ne depend que de Ia Fortune , & com^ 
me difoit autrefois Ariftote ; NOBIL1TAS EST 
NASCENDI } VOTRE ALTESSE adejafait v " oir ä tout le mon - 
de , qu' Elle n' en fait pas tant d' etat , comme de P cvertuer de pf 
roitre , par des a & ions toutes Rogales & dignes d' vn degre 
nent ; & qu' Elle a pris ä täche de fc mettre en veneration par ( eS 
propres vertus plütät , que pareelles de fes Ancctres , qu - com - 
fuencent a reprendre aujourd' Jhuy vne vie toute novelle ctu 
fa 
/
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.