68 T>h Kappel 
Ii r 
biens auxluifs , tant que Ies Iii : is ont reconnu leur Dieu , & qu'il5 ont cité eneilat d'Innocence . Car tant que les Iuifs ont ejfté BtnM Spirituellement , nous liions qu'ils ortf cité " Bénits auíli Tempdrellement . Dieü les a bénits en leur y ( Tue . Dieu k5 a bénits en leur entree . Ils ont ctf vne abondance de tout ce qu'il * pouuoient iouhaitter , foit pouf les commoditez , foit pour plaifirsdc cette Vie y au delàmelntf de leurs fauhaits . Leurs Enfan5 ont eilé comparez à des Plantes robuftes qui croiiTent fur le Liban» dont la telle eil haute & droite , # la cheuelure éipanduë . Leurs Fin les ont efte commede cesPilliei'5 où de Marbre blanc , ou d'Alba' lire , que l'on void de tous ordres dans les Edifices des grand5 Roys . On , a admiré la vigueur #
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.