DesJuifs , Ltureî . tes , «Xla femcnce des luifs . Ori iì cette promeiTe eftoit plie , d'où vient que toutle de n'a pas encore receu cette be - nedi & ion ? Mais tant fen faut j D'où vient que nous Chreftiens qui l'auons receu'c j Que nous ' ne faifons que la plus petite des s Nations , que la plus petite des ' Tribus , que la plus petite des Fa - '■ milles de la Terre .
Nous répondons à la premie - it re difficulté . Q¿il n'y a nul in - - conucnient de dire & de croire , r Que les Gentils ont eflé Bénits en U 'i tJ%f¿ledicíion des lui fi . Parce que la Benediction des Gentils n'eftant e poíee qu'en ce qu'ils ont efté Rc ceus & c Adoptez en la place des c luifs Reiettez , ou bien qu'en ce s 'qu ils ont efté Antez en la place - des Branches Retranchées . Et cet -
B iij