Des Juifs - , Liure I . i ) quinecroye que tous lesMyfteres des Iuifs nefignifioient & neref - piroientious la loy autre choie qu'vn feul lefus - Chrift . il n'y a pas vn de nous qui ne confeíTe que te Loy meíme quifut donnée aux iuifs auec tant d'éclat & de pompe , tk de laquelle les Iuifs font tant de cas - , qu'elle leur fut donnée par les mains du Mediateur . Et il n'y a pas vn de nous qui ne fache que cc vray Mediateur n'eftoit autre que Ielus Chrift . C'eft de quoy & c les efci its meimes des Sain & s Euan - geliftes , & les Epiftres desSain & s Apoftres donnent des preuues iî claires & fi fréquentes , qu'ilneil pas neceflaire que l'en rempliiTc ce petit Difcours .
Nous pofons donc comme vnc chofe certaine - , Que les Iuifs ont eftélesPremiers hommes t^dofte^en