Dtshifi , Livre III . 197 main de nos ennemis , nous luy ternirions ( ans crainte .
C'eftàquoy regardoit lafain & e Vierge dans ce beau Cantique qu'elle chanta fur ce ou'elle auoit conceu du S . EÍprit , & qu'elle auoit eoiaceu le Medie . Dieu , dit elle , a recen Ifra'êl fon ftîuitettr eqfoprotection , eu jouuenance de fa mijericorde ; Selon ce qu'il en a purle a nos Teres a Abraham & à [ a poßente a i ornais . < . 'eft aquoy regardoit auiTiiebon . homme Simeo , tenant Iefus Chrift entre fes bras , & l'appellant , U re deJòn ^Peuple finie ! .
Sain & lean Bapticeeftonne de ce que Iefus - Chrift prefehoit le Royaume des îuifs , & plus efton - né encore des Miracles qu'il fai - foit . Reconnoiflant d'vn cofte ce que l'Efprit luy fuggeroit j Que lefus Ç h lift eftoit le vray MeC
N iij