Desjuiß yLsunlll . lö5 
le fçay que les Iuifs taifens rir leifus Chrift rendirent leurs Suc - cefleurs rêfponfables de leur cide , lors que les Iuifs enragez rent tous d'vne voix àPonce Pilaté , Son fcin^ ^oit fur nous & fur nos Enßtns . - le fçay que les Perfecuteurs des ^uifs ne ( ontà proprement parley qu'executeurs dé cette nation , que les Iuifs euxmelmes prononcèrent contre tous les Iuifs qui viendroieñt aprez eux . Et ie içay que les Ennemis du Nom Iuif outrageáts les Iuifs , accomplirent toutes íes Maledi & ions & toutes les Imprecations que les tes ont eferites auec Anatheme contre lestuifs . 
Mais ie fçay aufli que les mefmes Condemnations - , ie fçay que les mefmes Malediftions , & que les mefmes Imprecations font eferites 
L S
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.