DesluifS ) LiurelU . 
& ic fcray voílre bourreau . En science j les Frereslfraëlites n'eui - ^ent ils pas eu raifon de dire a cet homme Egyptien . Amy ! dequoy 1 inquietes tu ? Ton ze ] e eft hors de faifon . Si nous n'auions pasVen - du noftre Frere i noftre Frere ne feroit pas venu en Egypte . Et il noftre Frere n'eftoit pas vertu en Egypte , tu naurois pas de quoy Manger . Noftre Frere contre qui nous auons peché , noufrpardonne . Ht toy . ' à qui il aefté fauorable ôc auantageux que nous ayons peché contre noftre Frere - , Tu nous veux faire mourir . . . 
Confidere , Chreftien que tu és cet hornee Egyptien qui faits le mefme / Iniuit lur les lirai . lites ; & que les_ iTraclites te peuuent répondre la mefme chofe . Ton zele , ô Chreftien , - . ' eft vn zele 
L
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.