Dei ¡uifs . Üure III . ijV Fay , le te prie , reflexion fur le Procede de 1 ofeph , & penfe bien à cequedift ce bon Patriarche lors qu'il í¿ fit reconnoitre à fes ies . Il ne leur reprocha point ny leur maUce , ny leurenuie , ny ce qu'ils l'auoient vendu aux Ifmaeli - tes . Dieu , leur diftil , m'aenuoyé deuantvous enEgyptejpour vous donner de quoy viure en ce temps de difette & de famine . Confiderà que Iefus Chrift fe fera ître quelque iour aux luifs comme Iofeph fe fit Reconnoiftre auxlf - raclites , & que Iefus Chrift enee tem ps l'a ne fera pas moins Miferi - cordieux à l'endroit des luifs que Iofeph futGenereux à l'endroit des líraelites . Approchez vous , mes Freres , dira Iefus Chrift aux luifs * V°us auez penfé de moy tn mal , 8t Dieu a changé ce mal en bien . C'a