is' * Du Ityffcl telle baíTe du ioug qu'ils porten^ & le dos courbé des coups qu'il5 reçoiuent . Rappelle le temps qu'il yaquelesluirs fouffrent ce qu'il5 fouffrent , & tu trouueras que Die11 eil bien capable defevanger , fafls quetut'enmefles . LaiiTe Dieu re , & coniidere que l'exemple de5 Iuifs t'a cité propoie comme vfl exéple d'horreur & d'effroyi , pouf tedeftourner du precipice où le * Iuifs font tombez par leur dulité . Dieu t'ordonne de dre , & n'a pas affaire que tu le van - ges . Ne penfe pas imiter Dieu da * ce haut exercice de I uftice dont le5 mouuements & les fecrets font in - compreheniibles . ImiteDieu dafl5 ( à Mifericorde dont la Pratique > t'efl commandée & fouuiens toy qu'il eft eferit , le ~ ) >rux ¿Mijèricof^ trnonpxs facrificc .
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.