n<> * Du Rappel 
oinél d'Hvyle de Lys . le n'ignore pas quelallffervulgaire l'a expliqué d'H vyle de Ioye . Mais il eli à prefumer que cela n'eft aduenu que par vne tranipofi - tion de voy elles , qui fe récontre dinairement dans les leçons de la langue fain & e . Qui a fait que l'on apris Sasvn pour Svsan ; le mot de Ioye pourceluy de Lys - Ce qui fe void & fe remarque bien clairement par l'infcription mef - me du Pfeaumefaite ou parle Pro - phete>ou partes antiens Hébreux quifçauoientlefens du Prophets Car l'infcription du Pfeaume cft telle . Cm tique fuit en faneur des Ly$ - Et nous ne debuons nullement douter que l'intention de l'Efprit Prophctifant n'ayt efté das ce tique de parler d'vneOwfte« d'hty - lede [ ^s . Nous ne debuons , dit - ie ,
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.