Des luifs Liare II . I03 comme il eft efcric dedans lePfeau - meuo . Que Dieu fera à ladextre de ce doy , Er que ce Royeftant fortifié de la prefencede Dieu ôc de fon pouuoir f Qu'il diiïiperafes Ennemis comme qui diifipe de la fumée , & que íes fcnneinis fe dront deuantluy , comme lacire fe fond deuantle feu .
Ori qu'il foit icy parlé à la lettre , d'vn gain de bataille , & d'vne Vidtoire la plus fignalée & la plus importante de toutes les res qui ayent iamais efté portées ; Il fe prouue & fe void clairement par les propres mes de ce Pfeaume , où il eft dit de ce Roy , Qu'il mettra fes mis en déroute . Q - iil leur cajjeu la tefie . Et que le carnage qu'il en fera ii grand , Qùil fichera f°n pied dedans Le Jang quii aura re -