Des Juifs , Liure II . 97 
où il eft eferit , Le SógnekYA dit anion Seigneur > S I EDS t o Y a m A dextre , Et dans le mefme •P - isaume quelques verfets aprez , il e - ib . adioufté l e S e i g n e v r est a ta dextre . Orlfi nous entendons les deux verfets decePÍeaumed'vnmeíme & d'vn feul Roy fpirituel , qui eft Iefus - Chriftailis ala dextre de Dieu fon Pere - , Il eft ímpoífible que nous ne tombions dans vne contrariété manifefte , Parce qu ileftimpofli - bledeconceuoir ces deux chofes enfemble ¡ Que le Fils foit à la xtre du Pere , & que le Perefoitala dextre du Fils . Maisfi nous difons que le premier verfet ie doit tendre du Roy Spirituel , & quele Second verfet fe doit entendre du Roy Temporel . Si nous diftin - guons aueque foin le Roy Téporel 
G
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.