Full text: Sainte Brigitte de Suède

SES RÉVÉLATIONS A LA SUÈDE. 135 
LERGE SLÉDOIS 
«S prophèties, — Ses 
“< eveques et les pré 
= Mort de son fls 
"2stère à'Alvactye _ 
» 2 ‘ex ecclesie, 
’ ‘+4 
spas “dé 
ete 
+ per k. il 
1» Stoekkhotim fi 
lisans qui entou 
njssalent SOUS h 
Jos veuves, cel 
hits de cout, d 
T comblaien pis 
changée depuis 
placés de Ja male 
mi eu mue p* 
> up effor's à 
von elle col” 
prenait quela prière et le sacrifice silencieux de soi- 
même sont plus puissants que toutes les énergies 
humaines. Cependant, par ordre de Dieu, il lui fal- 
lait agir, et, pour ainsi dire, dévoiler son âme. L’o- 
béissance était douloureuse, elle ne s’y refusa pas. 
Au roi qui l’accueillait avec courtoisie, à la reine qui 
l'embrassait, aux grands du royaume rassemblés 
autour d’eux, elle annonça les colères du Seigneur. 
Sans réfléchir, sans penser même, elle unit les 
exhortations aux prophéties ; ses prières furent élo- 
quentes, ses prédictions terribles. « — J'ai vu le 
« soleil et lalune briller dans un ciel troublé, dit-elle 
«un jour. Leur lumière éclairait l’espace au delà 
« du firmament. Un terrible dragon traversa le ciel ; 
«les deux astres lui donnèrent leur puissance 
« et leur splendeur. Aussitôt le soleil s’obscurcit, 
« la lune disparut derrière notre monde. J'a- 
« perçus une myriade de reptiles et de serpents. 
« Ils dévoraient la surface de la terre et tuaient les 
« hommes à coups de queue. Enfin le soleil tomba 
« dans l’abime, et la lune s’effaca sans laisser de 
« traces *. » 
Nul ne comprit le sens de cette prophétie, dont la 
forme rappelait la vision d’Ezéchiel et l’Apocalypse ; 
mais la foi restait encore reine des esprits, sinon 
1. Ren VIII. 31
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.