Des Juifs , Liure V - 3^ íes & plus familières pour 1 gence du Chriltianilme .
Ce qui ieroit de fauorable , & d'auantageux pour ce que ie pro - pofe , ett ; Que cela n'altereroit en façon quelconque l'Eftat des ies Chreitiennes . Cela n'empef - cheroit point que les Temples de l'Eglite tels qu'ils [ ont <^4muurd'huy , ne demeuraient touiiours fermes ¿k en leur entier . Cela n'empefche - roit point que dedans ces ples ne fut touiiours Sxercele feruicc D tel qu'il eft Efiabiy , & qu'il le Pratique dans la Religion Chre - ftienne , fans y rien adioufter , & ians enríen diminuer . Cela n'em - peicheroit point que dedans ces Temples ne fut touiiours Prefchée la iàincte Theologie comme elle regne Amourd'huy auec efficace das les Efcholes les plusfameuies delà