De¿ lu'fi ) ÜHrcV . 353 ticipants à ce faind Sacrement " , nous foyons obligez de bien viure par vne fain & e frayeur desluge - ments de Dieu , pourneùrepas coulpablcs du Corps & du Sang du Seigneur . S'il eft ainfi que le Fi - dcle ne fçauroit plus dignement occuper fes penfces qu'en le morant la Mort de lefus Chrift , & luy en rendant continuellement Actions de graces . S il eft ainíl que le Fidele ne fçauroit auoir vne PaiTionplus digne de luy , que de iouhaitter iaceiTamment d'eftre Conioind auec ion Sauueur , & c d'afpirer à la Vie eternelle . S'il eft ainfi que le Fidele ne doiue chercher choie au monde auec tantdefoin ; que les Occaiions de bien viure , & d'eftre San & ifié . Il feroit important de faire voir par là aux luifs , que ceft auec gran :