Des Juif s y LiurelV . 2 . 81 quer qu'il a efté du Peché qui condamnoit & tuoit les hommes fou zia Loy , comme des Serpents Bru * WiquiMordoient & Tuoientles Ifcaëlites dans le defert . Faifons leur entendre comme quoy il y auoitàconfidererdans la Moriurc deces Serpents brûlants , & le nin qui eftoit le Ff« de la Moríure , & la Playe de la moriurc , qui eftoie la Moríure mcíme . Qu il y auoic de mefme à Confiderer au Peché qui eftoit commis fouz la Loy , & la Condemnation de Mort , prononcée par la Loy contre le peché ; Qui eftoit comme le Feu ¿c le V'nin du peche . Et qu'il y auoit ; à coniidercr dans ce peché , U Cortùption Naturelle du peché , qui eftoit le Peché mefme . Faifons voir aux Iuifs qu vn mcíme Serpent d'Airain élcuéfurleBois , emportoit le Venin ou le Feu de la