Des luifs y LiurelV . 179 uant fe charge de nos pechezpar íes Intercédions , & par fes Prières , que ce n'eft pas pour en Porter U peine .
Mais qu'il les Porte pour le\ Tranfeor - Etles tranfporter comme ie l'ay louuent reiteré , dans le delen habitable , afin qu'ils ne paroiiTenc iamais deuant Dieu , & que nous au contraire puiííions comparoi - ftredeuantluyJulies , Sain6ls , & Irreprehenfibles»
Ceftence mefme fens que le - fus Chriil : eft di & eftrc dans l'E - uangile , ou ceJ^emMe Cheureauy ou , ce veritable zs4'We¿n de Dt eu qui6 ÊM - 6
/ ii * s tollitpec -
P^kte ou qui oste 'es peche^ . U Mon - cata m5 ,
en ce mefme ses que Iefus di . Chrift Intercédant 8c Priant pour nous à la dextre de Dieu - , Qu'il Peuc eftrediâ ; faire l'office de no - iice vray Azazel . Surquoy nous ^marquerons en paiTant - , Que
S iiij