X T ) u Rappel
ftoit^öf / ? « de la Mifere , & del'in' firmité de noitreNature pour noUs Reftablir dans l'Innocence de n°' lire premiere nature . Dieu í'eft D * fouilléde noft re Mifere & de noifr'e Infirmité , & í'eft Reueßu défi Fort & de fa puiflance , pour nous ck' poüiller de noftre Mifere & de n°' ftre Infirmité , & nous Conuertir me en ía TS [ atureproprey nous Reu^' ftác de fa Sainteté pour nous fo' re afpirerafaGloire .
Dieu f eftoit Reueßu de la Mifefi & de l'Infirmité de noftre Natu^ feftant aíTubietty de Viure & ^ Mourir còme nous Viu6s & córflc bous Mourons . Dieuf eft Depcü'í lède cette Mifere & de cette InHi " mité lors qu'il eft forty du fepulcff' & qu'il a Repris vne Vie quirieftp^ ¡ ßtbiette a la Mort lors qu'il eft Refu * ' cité des Morts , & que par fa Refur