Des Iuifs , Liure IV . 145 Retranché de la terre des viuàns ; cjud a baille fin ame en la mort ; & quii & efié reputé entre les tJMefchans .
Mais il importe que nous minions de bout en bout tout le Chapitre . Et fi les Iuifs croyenten 'foie , difons hardiment qu'ils ne tant pas éloignez du Chriftianif - ftie . C'eft ce Chapitre qui nous prend . Que le Fils de Dieu a te véritablement nos langueurs , & qu'il a Porte' luy meime nos douleurs . Il nous apprend ; Que le Fils de Dieu a eile Navre pour nos iniquitez , & qu'il aefté Froif - fë pour nos pechez . Il nous prend . Que le Seigneur a mis iur ion Fils 1 iniquité de nous tous - , & que le Fils de Dieu a elle Offert auPere } pour expier les pechezdes hommes . Il nous apprend . Que le de Dieu a efté Offert parce
Q . »i