Deslutfs , Urne III . W
cutent lesluifs .
Mais fiDieu nonobftant cette ignorée n'apasefpargne les ches Natwcçliçs , croyons nous quii elpargnelesBranches Eßran^exes } Et fi Dieu n'a pas Efpargné les If ) ifs qui ont Crucifié Ieiiis Chrift ; croyons nous qu'il efpargne , les Gentil * qui cruqjfret tous les iours le mefn>e 1 efu§ - ÇJbtift en fes bres qu'ils periecutent $ G'eft ce que le . sÇhreftiens dçuroient con - fiderer , & fereprefenterpar l'cxc - ple des luifs qu'ils voyentaccablez de maux ¡Combien ceß chofe horrible de tomber entre les mains du Dien uiuat . Car comme les I uifs ont efté punis de DîeUjlors que leur peché a efté à fon comble , & qu'ils ont acheué de tuerie dernier & le plus lent de leurs Prophètes . Ne tons nullement que les Gentilsne