Des Juifs ¿iure III . m terent IefusChrift allas en Emaiis , & ne le connoiííans pas ; entrete - noientlefusChrillmeime fur leur chemin de ce qu'il eftoit Mort , & luy parloienc de la mort , còme de la mort d'vn home Prophctej Puif - fent en amures & en paroles deuac Dieu & tout le Peuple . Mais parce qu'ils croyoient ielonla croyance comune & receuë de tous lesluifs , felon tous leurs Prophètes^ Que le Meiîle lesdeuoitefte & iuemcnt deliurer de leurs EnnemisTempo - rels . Et qu'ils ne comprcnoient pas encore l'autre partie de la Dehurace frirituelledt leurs pecheç . Opérée par la Mort & : Refurre & ion de Ieius Chrift . Nousefperiots , luy - direnc ils , ce fut celtty qui deuoit deliurer Jfraél .
Cccy eft confidcrable , & gne de plus grande admiration .
N iiij