Desjuifsy Lime III . ï 91 tre de fa Mere , lors que la iàin & e Vierge qui auoit conceu du íain¿t Efpritjlavifîta , & qu'en cette Vifi - tation merueilleuíe , fe fit la contre Prophétique des fain & es Montagnes , de laquelle il eft parle dedans le Pfeaume . Admirons / que le mefme fainót lean qüi baptiza Iefus Chrift , qui vid l'Efprit de Dieu defeendant fur luy en forme d'vne Colombe , • qui ouyt cette Vox de Tonnere tombant duCiel , Cettuy cy e ( t mon Fils bien aymey en qui iay pris mon bon plaißr ; qui dift de Iefus Chrift mefme en le voyant , Voy et l'agneau de Dieu qui cfle lespe - chezju monde . Admirons , dy ie , que ce meime fainâ : lean Baptifte apreztoutes ces merueillesveuës , reiTéties , & proférées , qu'il enuoya demander par íes difciples à lelus Chrift mefme . Qiu il eßoit .