De s Juif s , UurtlW . IJ5 c«u , & qui dcuons eiperer tous ces tiens des luifs j Que nous fom - taes , & bien Ingrafts de traitter les luifs nos Bien faiseurs nement comme nous les trait - tons ; & bien Aueugles d'éloigner les luifs de nous ; 8Nous ! qui de - urions faire toutes chofes poflibles & imaginables pour approcher les Iuite de nous , & pour les ger de fe faire Ghreftiens - , Puis qu'il cft certain qu'en cela ieule - mét confiûc & le Kappel des luifs , & la Plenitude des Gentils , & la Commune felicité des luifs & des Gentils vnis enfemble dans vn meirae Gorps d'Eglife & de fociete traternelle . Qui iera le Triomphe de l'Eglife Chreftienne & tres prement dite Catholiqv^ .
Quoy> mediraleChreltien ift - d'gné . le feray fociete auec le Iuif