Des juifs , Lturell , uj
comparée .
Difons pour la fin . Qu a dre les choies à la lettre , qu'il fem - ble que la Comparaifon Toit mal prife d'auoir comparé la Gloire de Salomon ala BaíTeíTe d'vne Herbe , & d'auoir { implement comparé vn Roy a vn Lys , Maisdiions auiliqu'à prendre le fens my ftique de ce pa£ fage^Qu'il n'eft point de Proportio mieux ordonné que d'auoir paré vn Royà vn Lys , qvi ne ï1le point , parce que c'eft mefme chofe que d'auoir comparé vn Roy à vn Roy , d'auoir compare vn Roy de Iudée à vn Roy de France , dont le feeptre n» File et ne tombe iamais in Q^enoville . Difons que la Froporriô ne fçauroit eftre mieux re§^c > que d'auoir comparé la Gloire de Salomon autant au def -