ich ' vu rappel fand * . A ne fe peut pas . non plus de nier qu'il ne foie icy parlé d'vn Roy I Iu des luifs , & qu'il neioit parlé des ^ luifs mefmes qui fe trouueront à cette tangíante bataille . Car les C ( lignées & les Tribus des luifs y font mentionnées , & par exprez 4 nommées de leurs propres Noms . Il ne ic peut pas nier qu'il neioit aulïî parlé dedans ce Pfeaume de h ^ Montagne de S ion , comme du lieO * de toute la terre le plus agreable à j ? Dieu ; comcdufeiourterreftre de 1 Dieu & du vray efeabeau de íes pieds , le Ciel eftantfonThroíneoü 1 là demeure glorieufe . Il ne fe peut pas nier qu'il ne foit icy parlé d'vn Koy des luifs , qui a Triomphe ou qui Triomphera , par parole de Prophétie , ou de futur . Cequ1 fe void & fe remarque ment , & par le Char de Triomphe